ATELIERS THÉÂTRE POUR PARENTS ENDEUILLES

 » COMME UN ÉCLAIR » reflète le temps et la vie qui passent comme un éclair.

*********************************

Association créée par Dominique TABEUR

********************************

Ça n’arrive pas qu’aux autres.
Mon fils Bryan allait avoir 21 ans.  Le 24 avril 2017, tout a basculé, sa vie a été arrachée par un chauffard qui roulait en regardant you tube.

J’ai monté ce concept d’ateliers théâtre pour les parents endeuillés mais aussi pour les frères et sœurs endeuillés.

Je mets des sourires sur des larmes.

Je propose des conférences en racontant mon histoire.

********************************

 

« Un jour, l’impensable arrive. Des parents perdent leur enfant. C’est la descente aux enfers, le rejet de la société, l’entourage qui prend la fuite…
Malgré tout certains restent.
Les parents basculent dans un autre monde, celui des parents désenfantés et se retrouvent sur le même bateau. Le bateau de la douleur à vie mais aussi celui d’une grande complicité avec ce fil conducteur les unissant. Un autre monde où ils peuvent rire, pleurer, parler de leur enfant sans gêner qui que ce soit.
Et puis sur le chemin d’une vie qui n’est plus la même arrivent des nouvelles personnes donnant une autre dimension à ce terrible malheur. »
——————————————————–
 « La vie est un voyage. C’est comme un grand bateau, on y monte un jour et on en descend sans retour. Sur ce bateau, il y a des surprises, des joies, des malheurs…
Quand on naît, on embarque sur ce bateau. Nous rencontrons d’abord nos pa-rents. Et puis, un jour, ils descendent pour ne plus remonter, nous laissant face à nous même avec une profonde tristesse.
Certains n’ont jamais la chance de connaître leurs parents et restent toute leur vie dans l’incompréhension.
Puis, au cours du voyage, il peut y avoir les frères et sœurs, les cousins et cousines que nous aimons très fort et qui peuvent descendre avant nous. Nous éprouvons alors un grand vide mêlé à la peine.
Nous rencontrons les amis. Des belles histoires naissent et puis certains quittent le navire. Nous ne comprenons pas toujours pourquoi les gens que nous aimons nous laissent voyager seul à un certain moment.
Dans ce voyage, pour beaucoup, nous avons la joie de donner naissance. Nos chers enfants nous comblent de bonheur. Mais il peut arriver que la vie nous les arrache. Ils descendent du bateau pour ce non-retour et nous basculons alors sur un autre bateau car l’autre ne nous correspond plus. »

************************
Film « Et je choisis de vivre »
Les vivants ferment les yeux des morts et les morts ouvrent les yeux des vivants

Ce film traite un sujet sensible avec de belles paroles. Le chemin du deuil est propre à chacun. Un film à voir car cela n’arrive pas qu’ aux autres. Comment choisir de vivre dans de telles circonstances. Il m’a permis de comprendre que la vie peut être pleine d espoir malgré le chaos et que je dois réaliser mes projets plus que jamais .
L’entourage reste très important car nous parents désenfantés avons besoin des autres pour avancer . Cependant face à ce drame certains n’ont pas les mots et préfèrent s’éloigner, alors qu’un sourire, un petit message suffisent pour nous aider.
Ce film fut tourné dans la Drôme et offre de superbes paysages.
DOM