TOULOUSE, LA VILLE ROSE

Qu’il est agréable de flâner dans la ville rose. Au fait! Pourquoi rose !  parce que Toulouse, devenue colonie romaine après la conquête de la Narbonnaise a, au fil des siècles, utilisé principalement la brique romaine. On y découvre son ambiance artistique, ses places spacieuses, ses centres culturels, ses structures du Moyen Âge et de la Renaissance bien conservées et épargnées par les guerres mondiales.

En traversant le Pont-Neuf aux arches asymétriques, je m’émerveille devant le superbe panorama au-dessus de la Garonne. Le soir, les arches sont éclairées par une lumière romantique.

Je me promène avec plaisir sur les rives du fleuve. Au bord de ce fleuve, la Prairie des Filtres, immense espace vert qui offre la possibilité d’ aller pique niquer en famille ou entre amis.

Je découvre le quai de la Daurade où les artistes se retrouvent pour se donner en spectacle. Non loin, nous pouvons embarquer pour une croisière sur la Garonne avant d’aller naviguer sur le canal du midi.

A quelques pas, la place Saint-Pierre située au centre-ville, bouillonne d ‘étudiants. Elle est connue pour ses bars et la fête constante qui y règne.

Mais j’aime surtout me perdre dans les charmantes ruelles du centre-ville. On y découvre tellement de belles choses.

Le musée du Vieux Toulouse, fondé en 1907 qui accueille les visiteurs dans le cadre fascinant d’un hôtel particulier : l’hôtel Dumay. Le parcours permet de trouver des réponses sur l’évolution de la ville.  Le musée des Augustins est le musée des beaux arts de Toulouse. Il est abrité dans l’ancien couvent des Augustins. On y trouve d’importantes collections de peinture et de sculpture. Des concerts et spectacles y sont programmés. La basilique Saint-Sernin est le plus important édifice religieux de Toulouse. C’est une des plus grandes églises romanes  conservées en Europe .

En me perdant dans les ruelles, je me retrouve place du Capitole. Une place impressionnante dominée par une immense bâtisse du même nom renfermant des salles grandioses et des expositions. C ‘est le monument le plus emblématique et photographié de Toulouse. Les dalles et les pavés scintillants de la place du Capitole s’étalent face à lui. Le Capitole sert d’hôtel de ville de Toulouse.

Je continue mon chemin. Petit passage devant la statue Claude Nougaro, auteur-compositeur-interprète et poète français né à Toulouse. La statue est située dans le square Charles de Gaulle derrière le Capitole.

Plus loin, le quartier Jean Jaurès. Il est au cœur de Toulouse et s’étend autour de la place Wilson. Le métro Toulousain compte deux lignes qui se croisent à Jaurès.

Je me pose souvent dans le superbe square de la place Wilson qui est sillonnée de petites rues marchandes.

Toulouse foisonne de petits théâtres et offre la possibilité de passer une bonne soirée.  L’amphithéâtre du Grand Rond permet d’assister à de nombreuses représentations théâtrales, de danses et orchestrales.

La Cité de l’espace est à visiter. C’est un centre de culture scientifique consacré autant à l’astronomie qu’à l’astronautique.

La ville de Blagnac est située dans le canton de Blagnac partie de l’arrondissement de Toulouse. Elle est associée à  l’aéroport de Toulouse-Blagnac. C’est aussi le siège de la société Airbus. J’ai pu visiter l’ancien aéroport de Toulouse avec l’impression de me retrouver dans un aéroport fantôme.

La ville a su préserver des dizaines de milliers d’arbres entre autres dans le jardin japonais, le jardin royal et le jardin des Plantes. Des espaces verts fabuleux et de jolies promenades assurées.

La ville Rose est étonnante et abrite des atouts qui méritent d’être connus.