MES VOYAGES AMERICAINS

NEW YORK ILLINOIS 1989
Juin 1989, je suis invitée à New york. Départ de l’aéroport d’Orly. Je suis euphorique L’avion a 2 heure de retard, pas grave . Même 10 h, j’attends . Une fois dans l’avion , impossible de dormir, J’ai hâte d’arriver. Quand l’avion se pose sur le territoire des Etats Unis, je me dis que je réalise un rêve . Mes amis new-yorkais m’attendent. je découvre une ville hallucinante . Je pense que soit on adore, soit on déteste. Bon, moi inutile de vous expliquer combien je suis en admiration.
Nous partons pour Brooklin. Ma première nuit aux Etats Unis fut donc à Brooklin. L’architecture des immeubles me rappelle les vieux films américains . Idem à l’intérieur. Le lendemain nous prenons l’avion direction Chicago pour assister à un mariage. Je regarde par le hublot, c’est fabuleux , nous volons au dessus de New York.
L’hôtel à Chicago se trouve devant le lac Michigan; On dirait la mer tellement le lac est grand . Nous sommes invités pour assister à la répétition du mariage comme dans les films. Le lendemain, c’est le grand jour. Mais je suis tellement fatiguée par le décalage horaire que je m’endors presque non pas pendant la cérémonie mais à table durement la fête. Petit et grands dansent ensembles avec des chorégraphies style broadway . La classe.
Nous retournons a New York cette fois en train. Plus de 30 h de trajet . Il y a une bonne ambiance. Certains dansent . Même s’ils ne se connaissent pas, les américains se parlent très facilement . . Prendre le train aux States permet de voir des endroits inaccessible en voiture. A faire dans le pays entier.
A Manhattan , les gratte-ciel donnent le vertige tellement ils sont élevés, parmi eux se trouve « l’Empire state Building  » rendu célèbre par le film King Kong . A cette époque il y avait le word trade center, je suis montée tout là-haut. Les klaxons, les sirènes de police et pompiers et l incroyable marée de taxis jaunes sont impressionnants. Beaucoup de bruits dans cette ville , c’est permanent. Le métro est assez vieillot et dangereux . Se balader le soir dans la ville est aussi dangereux. Je découvre Harlem avec ses immeubles et escaliers extérieurs, Ca me rappelle le film « West Side Story ». Nous prenons le bateau direction « la statue de la Liberté  » qui est l’un des monuments les plus célèbres des Etats Unis . Quand je suis devant la grande dame, je dis à mes amis  » encore un rêve de réalisé ».
A cette époque-là , les tours jumelles du world Trade center dominaient le décor de New York. J’ai pu monter jusqu’au dernier étage, 106 étages . La vue de là-haut était incroyable.
J’ai passé un bon séjour plongée en plein cœur de la vie américaine avec mes amis, nous avons fait des bonnes balades à moto. Ils m’ont fait découvrir la campagne de l’Etat de New york , c ‘est immense. J’ai dormi dans des petites maisons faites de bois aux fenêtre guillotines. Leurs jardins restent ouverts, pas de clôture . J ‘ai beaucoup aimé Poughkeepsie, petite ville très sympa . Nous avons passé aussi une journée dans le Massashusetts . J’ai été dans des bars ou il y avait de la danse country. Je n’imaginais pas qu’ un jour , j allais moi même donner des cours de danse country
J’espère retourner à New York , Il y a encore tellement de choses à découvrir. La prochaine fois, j’irais voir du gospel , ça c’est sûr.
Lorque j’ai pris des cartes postales pour envoyer en France, mes amis ont regardé mes cartes qui présentaient un bon aspect de la ville. Ils m’ont dit : »ca c’est du rêve , ce n’est pas la réalité ».

***************************************
LA CALIFORNIE LE NEVADA L ARIZONA L UTAH 2013
En 2013 , je suis partie aux Etats unis en circuit avec Yolande, danseuse dans mon association. Nous sommes arrivées à l’aéroport le matin du 5 mai 2013. L’angoisse, on ne nous trouvait pas sur la liste des passagers ! Nous avons donc attendu et finalement, on nous a retrouvées. Ensuite 1h30 de retard pour le décollage. Bon, nous y sommes, nous décollons.
Nous en avons pour un long moment et pour passer le temps, nous visionnons des films. D’ailleurs, nos écrans vidéo sont décalés de côté et bien sur c’est tombé sur nous, les autres passagers ont leurs écrans bien en face d’eux. Quelques heures plus tard, nous atterrissons à Charlotte (l’escale). Une heure seulement pour passer la douane et l’émigration. Ce n’est pas suffisant car il y a du monde. Bon je suis passée relativement vite. Pour Yolande, c’était un peu plus long et pas de chance, la personne devant elle n’en finissait pas d’être questionnée. Donc résultat, on a loupé l’avion pour Las Vegas. Encore l’angoisse. Nous nous sommes retrouvées avec 4 autres personnes dans le même cas, incroyable ils font partie du même circuit que nous. Nous avons attendu le prochain vol. Arrivés à Las Vegas dans le Névada, nous survolons la ville, c’est plein de lumière , Wahoo . Notre guide nous attend avec tout le groupe, une vingtaine de personnes. A peine sorties de l’avion nous traversons un casino. Puis à l’hôtel Circus, c’est un labyrinthe. A un moment, j’ai même perdu Yolande. Nous trouvons enfin notre chambre. Une belle chambre d’ailleurs. Je regarde par la fenêtre, ça y est, j’y suis.
Le lendemain, nous prenons un fabuleux petit déjeuner, mais alors il y avait un buffet immense. Puis Yolande et moi sommes sortis devant l’hôtel. J’ai crié ‘’ J’y crois pas, nous sommes à Las Vegas ‘’
Ensuite nous avons pris la route. Nous nous sommes retrouvés dans le désert du Mojave juste en sortant de Las Vegas. En avant pour la grande aventure. Mieux vaut ne pas s’ y aventurer dans ce désert, c’est très dangereux. Au fur et a mesure nous découvrons les montagnes qui offrent un visuel magnifique; J’ai l’impression que ces montagnes sont recouvertes de velours.
la 1ere étape fut « Calico « en Californie Fondée en 1881 , une ville fantôme, ancienne mine abandonnée. Depuis, le village est visité par les touristes, ambiance western garantie . Des films y ont été tournés. Nous avons mangé dans un saloon . Il y a l’école à l’ancienne comme « la petite maison prairie ».
Nous avons fait le parc national de Yosémite, renommé pour ses séquoias géants centenaires .
Arrivée à San Francisco, (ville aux 40 collines ), nous passons devant des maisons colorées marquées par les hippies, une communauté qui rejetait tout mode de vie traditionnelle pour vivre librement en paix et en harmonie dans le monde entier. Cette ville, fondée par des Espagnols, est le berceau du jeans ‘ fondation de Levi Strauss ). Les rues sont pentues, faut être sportif. Heureusement que « le cable car » existe . Il escalade les rues de la ville, C’est un moyen de transport entrainé par des câbles souterrains depuis le création de la ville. Yolande monte « Lombard street », cette rue connue pour être la plus tortueuse du monde et bordée de maisons Victoriennes, Moi je me contente de la regarder , ce n’est pas que je suis faignante, hein! mais voyez vous, j’ai eu un claquage au mollet droit en dansant 2ans auparavant , alors je fais attention maintenant. Nous avons fait à pieds un petit bout du célèbre pont « Golden Gate Bridge » . L’ancienne prison d’Alcatraz se trouve au large de la Baie , elle est à 5 ou 6 km. Par contre , nous n’avons pas vu la maison bleue.
Visite du village de Carmel ou Clint Eastwood y était maire de 1986 à 1988 . Ce charmant village est rempli d’une 100 de galeries d’arts d’ œuvres entre autre des jolies peintures de paysages marins.
En passant par la ville de Monterey , célèbre pour son aquarium avec ses milliers de plantes et d’animaux marins, je vois une biche dans la rue; Je tombe sous le charme. J’adore les biches. Du coup je ne vois qu’elle.
Nous nous retrouvons au Danemark. Heu non à Solvang . Cette ville, fondée par un groupe d’éducateurs danois donnent une idée du Danemark . Un havre de paix qui abrite une copie de Little Mermaid, la petite sirène.
A Santa Barbara, les arcades blanches, les maisons aux toits à tuiles rouges, me font la série télévisé. Bah oui je regardais la série. Je peux même vous chanter le générique.
La plage de Malibu est superbe, mais je n’ai pas vu de sauveteurs en maillot de bain rouge. Nous sommes passés devant la maison de CHER. Il y a des villas dans les hauteurs qui font rêver.
A Los Angeles , je trouve que le Hollywood bd est assez simple avec plein de magasins. Il y a des théâtres dont le « Hollywood and Highland Center », où sont remis chaque année les oscars du cinéma. Les gens sont pour la plupart extravagants, il y a des Michaël JACKSON et des Wonder Woman partout. Et puis, il y a moi avec mon chapeau, je le porte tous les jours, alors ça c’est cool.. Nous avons pu voir le signe HOLLYWOOD au loin dans les montages. J’aurais bien aimé pouvoir y monter .
Le studio Universal, c’est GEANT ! Me retrouver dans les décors de cinéma et voir les effets spéciaux, il n’y a pas de mots. Je reconnais certains dans les films . Nous avons traversés le site de la série  » desperate housewives » , Dommage les acteurs n’y sont pas . Trop biens les maisons . Beaucoup d’entre elles sont vides car le tournage se fait en studio. Dans le parc, nous avons fait la maison des horreurs, j’ai paniqué dans le noir. Heureusement, devant moi, il y avait un jeune homme assez grand avec un tee shirt blanc. Je me suis agrippée à lui tout le trajet en tout bien tout honneur. Yolande riait et riait.
Nous sommes sur la route 66, je suis aux anges. Nous nous arrêtons au Bagdad café. On nous accueille avec la célèbre musique du film. Je passe derrière le bar et les touristes me prennent en photo. Ma copine me dit  » c’est normal , avec ton look, les gens doivent penser que tu fais partie du décor  », on pourrait m^me croire que tu es la patronne. Je me sens chez moi, j’adore.
Seligman se trouve aussi sur la 66 . Une ville emblématique ou « Angel Delgadillo », le barbier le plus célèbre des États-Unis y est le défenseur de cette route mythique . la ville présente des panneaux vintages, une concentration de voitures d’époque, des gift shops et des mini-musées dédiés à la Mother road.
Cette fameuse route 66 a été construite en 1926 pour relier l’est et l’ouest. C’était la route des émigrés. La route de la fuite. Elle s’appelle Mother road. Ensuite elle est restée l’ Historic Route 66 ». Certaines portions sont impossible à pratiquer. Les bikers l’empruntent régulièrement. Ils ne portent pas de casque, juste un bandana. Ils tiennent leur vie entre leurs mains.
Arrivés dans l Arizona, le grand canyon nous offre un spectacle grandiose , C’est un esprit de tranquillité, c’est un havre de paix et de sérénité .
Devant le parc de Monument Valley, j’ai les larmes aux yeux. Ce panorama naturel aux formes gémorphologiques , je l’ai en photo chez moi, j’ai tellement rêvé d’ y être ! Alors à ce moment précis, je ne vois plus personne, je n’entends plus personne, je dévore les rocheuses des yeux. Je prends la terre rouge de cette terre sacrée dans mes mains, c’est gigantesque. Les navajos nous font visiter et nous mangeons avec eux. Ils n’aiment pas les photos, mais miracle, ils acceptent avec moi. Si si je vous assure , c’est vrai.
On nous a proposé le survol du lac Powell pendant 1 demi-heure. J’avais peur car j’ai le vertige mais j’y suis allée. Au décollage, je me suis sentie à l’aise alors j’ai filmé pendant 10 mn, puis les 20mn restantes, j ai été malade et j’ai …….dans un joli sac prévu à cet effet. Les passagers ont du m’entendre dans leur caméscope ; je suis ressortie de cet avion en titubant. Le soir même à « PAGE », une soirée country au restaurant nous attendait, j’ai repris du poil de la bête. Arrivées au resto, les gens nous applaudissent, nos look ont fait un super effet. Avant de commencer la soirée, nous avons fait une démo Yolande et moi avec un  »tush push endiablé’. Tush push , c’est une danse country rock pour ceux qui connaissent pas . Puis, j’ai enchainé en animant un cours au milieu du restaurant devant le Colorado, alors là trop top. Ensuite la soirée a continué, des américains ont commencé une danse en ligne. Nous nous apercevons qu ‘ils ne commencent pas la danse tout à fait pareil que nous . Résultat, impossible de la faire correctement . Bon après on s’est rattrapé . On nous a appris une danse que j’ai montré à mes élèves ; je l’ai appelé  »PAGE ».
Bryce canyon dans l’ Utah, est indescriptible avec ses stalagmites géantes de couleurs différentes, ses sculptures naturelles comme des poupées avec sa dentelle de rocher. Comment la nature peut-elle faire de telles choses .
Nous terminons par Las Vegas, la ville qui ne dort jamais. Ca bouge, ca joue, ca brille, c’est démesuré , Les hôtels sont des villes dans la ville la, on ne sait plus si c’est le jour ou la nuit. Nous découvrons L’hôtel Vénétian, c’est, carrément Venise avec ses gondoles. Le Mirage » avec son volcan qui explose et les jets d’eau qui dansent devant le bellagio au gré de la musique. L’hôtel Circus, un cirque dans l’hôtel. Le stratosphère, des manèges s’y trouvent tout en haut et attention des manèges qui te projettent dans le vide. Je n’y monterai pas c’est sur. ‘Fremont Streets, alors la oui j’étais sans voix et pas en voyant Spartacus mais parce que tout s est éteint, la rue est plongée dans le noir et un écran géant a recouvert le ciel. Le concert de Freddy MERCURY avec son « We will rock you » et  » We are the champions » est retransmis sur cet écran. Nous sommes envahis d’une émotion intense de la tête aux pieds. Je décide à ce moment même de terminer mon prochain spectacle avec cette musique.
Nous repartons pour la France avec des souvenirs inoubliables. Mais avant je fais une bonne crise Nous avons parcouru plus de 4000km. Yolande a été au petit soin pour moi, ce que j’ai pu l’embêter,  »Yolande t’as pas ci , Yolande t’as pas ça, Yolande, j’ai mal à la tête….. ». Je lui ai fait défaire sa valise plusieurs fois. Sa valise d’ailleurs qui ressemble à une petite armoire bien rangée. La mienne s’est sans dessus dessous. Quelle patience pour me supporter, mais elle ne m’en veut pas , si c’était à refaire, elle n’hésiterait pas un seul instant.
Et puis nous avons tellement ri et partagé de supers moments. Une fois , on s’est perdu. Nous avons retrouvé notre chemin grâce à mon merveilleux sens de l’orientation.
J’ai adoré ce voyage, le désert , les villes avec les montagnes à l’horizon, les p’tits dèj, les boutiques.
De retour à Paris, Je les ai cherchées partout ces montagnes à l’horizon. Les images me restent dans la tête.
***************************************
LE TEXAS L OKLAHOMA LE NOUVEAU MEXIQUE L ARIZONA L UTAH LA CALIFORNIE LE NEVADA 2014
Bon et bien , difficile de redescendre sur terre et de retrouver la réalité. Mon voyage fut un rêve . Je souhaite à n’importe qui de le vivre . Nous avons vécu notre rêve américain . je dis bien « notre » car le rêve a américain n’existe pas. Il existe dans les films . Nous recherchons tous ce que nous voyons dans les films mais la réalité est autre chose. Et ce que nous survolons dans un circuit organisé ne montre que le bon, et moi dans ce voyage libre, J’ai filmé ce qui est bon et ce qui est moins bon .
Nous avons parcouru le Texas, l’Oklahoma , le nouveau Mexique, l’Arizona, l’Utha, le Nevada, et la Californie.
Nous sommes arrivés Eric et moi à DALLAS le 2 juillet 2014 avec un vol direct.
Moi toujours pareil, avec ma valise sans dessus dessous. Par contre la valise de mon ami ressemble à une petite armoire bien rangée, Tiens ça me rappelle quelqu’un.
Un vol direct sans problème. Passage à l immigration sans problème, on ne m’a même pas posé de question .Les agents de l aéroport portaient un chapeau western à la JR Ewing. Récupération de la voiture de location et en avant pour de nouvelles aventure USA.
Visite de Dallas avec ses buildings et le mémorial ou Kennedy a été tué.
Puis Le ranch « Southfork » de la série Dallas . Je rêve. Je cours partout. Quelle gamine. Oui bon bah voilà c’est mon côté enfantin qui a ressurgit grave. J’ai visité chaque point fort de ce ranch magnifique où les scènes extérieures de la série y étaient tournées. Les scènes dans la maison étaient tournées en studio à Hollywood. Tous les décors se trouvent maintenant dans la maison et j’ai pu m’asseoir dans le fauteuil de J.R.
Sur le bord d’une route, Il y a une maison de pionniers fermés juste à côté d’un musée avec une église à l’ancienne, comme dans la petite maison dans la prairie. La maison a un carreau cassé alors j’entre par la fenêtre du carreau cassé. J’avance en filmant, tout y est, le mobilier, le linge, de la vaisselle. C’est entretenu mais non habité. Il y a une odeur que je n’avais jamais sentie avant. J’avais l’impression qu’il y avait une présence, des fantômes. Je n’ai pas trop traîne.
Nous avions prévu de faire une partie de la route 66. Cette fameuse route qui a été construite en 1926 pour relier l’est et l’ouest. C’était la route des émigrés. La route de la fuite. Elle s’appelle Mother road. Ensuite elle est restée l’ Historic Route 66 ». Certaines portions sont impossible à pratiquer. Les bikers l’empruntent régulièrement. Ils ne portent pas de casque, juste un bandana. Ils tiennent leur vie entre leurs mains.
Nous avons donc commencé Mother Road à Tulsa dans l Oklahoma.
Passage obligé au cadillac ranch ou j’y laisse ma signature en taguant sur une des cadillac, plantées dans le sol. Elles sont repeintes tous les ans.
Un texan m’a prise pour un texane. Trop fort. Et puis, en allant aux toilettes, des américaines ont beaucoup aimé mon look western. Je leur ai fait un cours de danse country. Bah oui dans les toilettes .
Les musées de la route 66 sont hallucinants, un retour en arrière dans les années 50 et 60 est assuré. Et puis les stations-service abandonnées qui donnent des frissons.
A Santa fee au nouveau mexique, nous sommes tombés en panne. nous avons du changer de voiture . Le magasin Harley Davidson s’y trouve , je me suis acheté un super teeshirt et une chemise Harley pour mon petit-fils. Trop belle la chemise.
Dans l’Arizona nous nous sommes retrouvés au milieu de nul part , là il ne vaut mieux pas tomber en panne.
Nous avons fait Monument Valley en quatre- quatre, (21km sur le site), Avant d’entrer dans le site, j’ai eu la même sensation qu’en 2013. C’ est toujours aussi magique . Nous avons marché sur les traces de John Wayne et sur les traces du célèbre film ‘’il était une fois dans l’ouest . Nous avons vu un coyote. Il court très vite, c’est moi qui vous le dit . Pas le temps de le prendre en photo .
Avant d’arriver à Vegas, je vois au loin la stratosphère. Elle domine. Des manèges s’y trouvent tout en haut et attention des manèges qui te projettent dans le vide. Je me dis ca y est, je retourne dans cette ville qui me fascine. Nous décidons de visiter Le Paris La gare de l’est et la tour Effel y sont reconstituées. Le soir, le streat est illuminé, grandiose, c’est un autre monde, il fait 4 km. Le jour ca reste assez simple. Tout autour du streat , tout ressemble à une banlieue . Le contraste est énorme ; Il y a beaucoup de pauvreté.
Avant de retourner à Los Angeles , nous sommes passés par Calico , vous savez la ville fantôme des pionniers. Toujours aussi beau , je retourne à l’école de la ville et je me prends au jeu . me voici à jouer Laura Ingalls qui court , vous savez comme dans la série . Puis direction au Bagdad Café. Par contre par rapport à 2013 là c’est vide, juste la serveuse et la patronne, Andréa qui nous fait un grand sourire. J’ai fait sa connaissance. Je n’oublierais jamais ma rencontre avec cette dame adorable. Trop sympas, j’ai fait une photo avec elle et je lui ai raconté que je parlais de Bagdad dans mon spectacle, elle était tellement émue qu’elle m’a embrassée.
Je me suis amusée à refaire une petite scène marchant avec ma valise jusqu’au Bagdad. Mon ami m’a filmé ( comme dans le film , bah oui j’aime bien le cinéma).
Sur le bd d’Hollywood , Je déambule sur les étoiles comme une fofole. J’ai revu Michaël JACKSON, Wonder Woman, et tout et tout ….En plus nous étions dans un hôtel juste devant le Bd. Grave bien.
A Beverly hills , nous passons devant certaines maisons de stars. Superbes les maisons. Je marche dans les avenues grandioses et je m’arrête devant la maison qui appartenue a James STEWART le temps d’une pose.
Puis grand parcours sur la côte Ouest en longeant l ‘océan . Passage à Santa Barbara, à Carmel avant de nous retrouver à San Francisco, dernière étape de notre périple.. Alors là ce n’est pas moi qui a fait un jeu de rôle mais Eric . Fan de Steeve Mac Queen, Il a tenu a refaire une scène du film « Bullit » en l’endroit même ou Steeve Mac Queen sort d’un immeuble et traverse la rue . Je me retrouve cinéaste l’espace d’un instant. Cette fois, je parcours le Lombard Street que je n’avais pas voulu grimper en 2013 à cause de mon claquage au mollet. Bon la c’est cool nous prenons la rue de l’autre côté et nous la descendons en voiture..
Dans notre périple, j’ai eu le délire d’entrer dans les vieilles maisons abandonnées tout en filmant. J’avais l’impression qu’elles m’appelaient. Quand j’y pense, j’ai été complètement inconsciente. Un jour nous nous sommes arrêtés devant une grande maison. Je me suis approchée ; A l’intérieur tout étaient cassé, Un ordinateur, une gazinière ,des jouets d’enfants. ..J’ai voulu passer par derrière car la porte était fermée. A ce moment là, Eric me dit « Dom vient on s’en va . Je ne voulais pas partir moi je voulais entrer. « Dom y a quelqu’un dans une voiture qui vient d’arriver et qui nous surveille » . je pensais au départ qu’il ne voulait pas que je rentre par prudence mais j’ai vite compris que c’était vrai , nous avons pris la voiture et nous sommes partis.
Des gens, des familles ont du laisser leur maison avec tout dedans à cause de la crise financière par rapport au crédit ( la base du fonctionnement américain). Ensuite tout a été pillé et saccagé dans les demeures. C’est terrible et triste.
En tout cas, nous avons rencontré un peuple très souriant avec toujours un « hello » ou un « Hi » très agréable . Nous sommes entrés dans les profondeurs de l’Amérique là où les gens travaillent jusqu’à plus d’âge sans se poser de questions, là où certains ont tout et là où certains n’ont plus rien.
***************************************
L ARIZONA L UTAH LA CALIFORNIE LE NEVADA 2017
Ce voyage en 2017 fut un voyage en mémoire de mon fils Bryan. Mon fils de 21ans partit trop tôt et qui rêvait d’aller aux Etats unis, surtout Las vegas.
Ma fille Katia et moi sommes partis pour lui.le 30 septembre. Vol direct paris Los Angeles. J’ai donc repris un circuit dans l’ouest Américain . Tant pis si je l’avais déjà fait mais katia ne connaissait pas et puis notre « On the road Bryan » était important . Nos yeux sont devenus les yeux de mon fils.
katia a bien sur beaucoup aimé les sites comme Brice Canyon, monument Valley, le grand canyon, le parc Yosemite où nous avons d’ailleurs vu des Amishs, la vallée du feu et de la mort que je ne connaissais pas, Calico la fameuse ville fantôme qui présentait une reconstitution de scènes western , Seligman ou j’ai cette fois fait la connaissance d’ Angel Delgadillo, le barbier. Et puis le Bagdad café, incontournable, mais la patronne ne s’y trouvait pas.
A San Francisco, j’ai descendu la rue lombard street, plus facile que de la monter. Nous avons pris le cable car et fait une balade sur la baie de San Francisco, J’ai pu voir le pont d’en dessous et passer devant Alcatraz.. Dans le ciel , l’armée de l’air nous a fait un magnifique défilé car nous sommes arrivées pour la fête . Le soir une limousine nous attendait pour la traversée du pont Gay bridge.
Sur le bd d’Hollywood, Katia a trouvé l’étoile de Céline DION, je l’ai prise en photo avec l’étoile. Ma fille est fan de la chanteuse, alors arrivées à Las Vegas, avons pu aller la voir chanter au Caesar palace, grandiose. Les larmes ont coulés lorsque nous avons entendu la chanson « All by myself3 » une chanson que mon fils aimait beaucoup.
Nous avons été à une soirée country à Page. J’avais bien sur mon chapeau sur la tête et le chanteur country est venu me chercher pour aller sur scène ; J’ai traine ma fille avec moi . Nous nous sommes retrouvées a jouer du sur scène avec le rythme country. Ensuite, J’ai commence une danse en ligne et des gens m’ont suivie.
Passage à Santa Barbara, Solvang , Carmel, Monterey, Malibu ou nous avons fait des photos devant le panneau.
Je me suis promenée seule à santa Monica sur la plage et fait un cliche devant le panneau de la fin de la route 66
Nous avons lié d’amitié avec des gens du groupe . Le guide nous a souvent laisse libre . Un soir dans un hôtel , il y avait une soirée Blues, j’ai danse et je me suis rendu compte que la aussi des gens me suivaient.
Après avoir passé une journée à Universal studio. Nous avons pris le chemin de l’aéroport à Los angeles. Moi avec ma valise toujours en désordre, et katia avec sa valise rangée comme une armoire, décidément ! En tout cas nous avons réalisé ce que Bryan voulait faire .
Et je continuerai à réaliser ses rêves .

***************************************
LA GÉORGIE LA CAROLINE DU NORD LE TENNESSEE LA LOUISIANE LE TEXAS 2018
Me revoila donc partie aux States avec mon amie Mireille le octobre 2018 toujours avec les yeux de mon fils.

Les paysages ne sont pas l’Ouest Américain mais la culture au niveau de l’histoire, de la musique, des gens …. y est très enrichissante. Et puis ce circuit fut intense, Nous avons eu un guide exceptionnel. Il a fait de ce parcours un spectacle à lui tout seul, un show mêlant chaque étape du circuit à une musique correspondant au thème soit country soit blues soit cajun ou rock . Et puis le groupe était au top.

Nous avons été en Géorgie à Atlanta ( qui est d’ailleurs jumelée avec Toulouse). Passage devant La maison Margaret Mitchell, auteur de « autant en emporte le vent » et la maison natale de Martin LUTHER KING .
Traversée de la caroline du Nord pour voir en autre la chaine des Appalaches.
Le TENNESSE. Visite de Nashville, capitale de la musique country et de
Memphis. Découverte du Lorraine Motel, dernier lieu de Martin LUTHER KING et du musée National des droits civique consacré au Mouvement afro-américain. Puis Graceland résidence ayant appartenu a Elvis .
Arrêt à Greenwood Plantation à Saint Francisville, lieu de nombreux tournages de films dont la série « Nord et Sud » avec Patrick SWAYSE.
La LOUISIANE : Bâton Rouge, la New Orléans et Lafayette .
J’ai donc eu le coup de cœur pour la New Orléans : son vieux carré, son marché français, ses maisons aux styles colonial avec les balcons en fers. Son bateau à roue sur les rives du Mississippi faisant penser aux aventures de Tom Sawyer .Délire dans les clubs de jazz et blues. Promenade dans les bayous.
Puis la NASA à Houston au TEXAS . 


(en cours d’écriture)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

………………..